Invitation

25.04.2017

Les étudiants du séminaire de maîtrise « Sociocritique de la promotion des causes sociales » vous invitent demain à un mini-colloque.

LA PROPAGANDE DU BIEN, 12 études de cas en marketing social

Mini-colloque étudiant

  • Mercredi 26 avril - CSL-3788
  • 8h30 à 11h30

Invitation
Les étudiants du séminaire de maîtrise « Sociocritique de la promotion des causes sociales » (COM-7014) vous invitent ce mercredi au CSL-3788 à un mini-colloque lors duquel ils présenteront 12 études de cas, fruits de leur travail de session.
 
Au programme :
 

  • Doriane Angers, Marketing social et lutte à l'itinérance.
    – Pourquoi une campagne de publicité sur l’itinérance?

  • Alexandra Barbeau, Quand les praticiens du marketing social craignent les résultats (outcomes) de leurs campagnes. Le cas de la campagne « Pourquoi commencer ? »
    – L’hypothèse de l’incompétence empirique des promoteurs de causes sociales suffit-elle à expliquer les carences méthodologiques persistantes dans le processus d’évaluation de leurs campagnes ?

  • Anne-Élisabeth Benjamin, Programmes québécois de réduction à la source : le cas Recyc-Québec.
    – Ce que révèle le discours de Recyc-Québec sur sa mission de réduction à la source depuis sa création en 1990.

  • Mélodie Bussutil, La Vision Zéro sous silence.
    – Pourquoi la SAAQ ne réfère-t-elle jamais au modèle suédois?

  • Josée-Ann Dumais, Loto-Québec et le non-problème du jeu pathologique.
    – Quel impact le discours de Loto-Québec a-t-il sur la reconnaissance du jeu pathologique comme problème social?

  • Gaël Fleissner, La banalisation des agressions sexuelles : un problème de définition !
    – Quels sont les enjeux de communication derrière la définition d'une agression sexuelle au Québec?

  • Cynthia Fontaine, Aide médicale à mourir et soins palliatifs : le drame de mal mourir.
    – Comment la mort est-elle perçue en soins palliatifs et est-ce que cette perception est transparente dans le discours orchestré par l’Association québécoise de soins palliatifs ?

  • Émilie Godin, La campagne « Bell cause pour la cause » répond-elle aux critères d’une campagne de marketing social?
    – Sur l’intrusion du privé dans la gestion des problèmes sociaux.

  • Raphaël Lapierre, La honte comme régulateur social : quand Bombardier fait déborder le vase.
    – La honte (« shaming ») est-elle un instrument de résolution des problèmes sociaux? Le cas de la crise des bonus octroyés aux dirigeants de Bombardier.

  • Xavier Innocents Oueadrogo, Recyc-Québec : une réussite proprement fantastique.
    – Sur l’usage des statistiques par Recyc-Québec.

  • Danaé Robidoux, Action collective et dramatisation : la promotion du végétalisme.
    – Quel système de croyances et quel programme politique oriente le discours végétaliste.

  • Audrey-Anne Sauvé-Bouchard, Quelle est la mission ? Le cas du Club des Petits Déjeuners.
    – Les mesures mises en place sont-elles cohérentes avec la mission de l'organisation ?​

Toutes les nouvelles
Dernière mise à jour : 2017-04-25 14 h 02