Libre opinion

06.10.2011

Lettre ouverte au scientifique en chef du Québec de Florence Piron, Université Laval et Jean Bernatchez, Université du Québec à Rimouski,

Monsieur Rémi Quirion, vous vous apprêtez aujourd'hui à faire votre première apparition dans une tribune publique depuis votre nomination le 1er juillet 2011. Or, ce ne sont pas des chercheurs qui vous écouteront, mais les membres de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Vous leur parlerez, entre autres, «de la création de nouveaux partenariats entre les secteurs public et privé, du lien étroit entre la performance économique et la place accordée au savoir». Votre choix d'un premier auditoire n'est pas neutre: (Lire la suite sur ledevoir.com)


Toutes les nouvelles
Dernière mise à jour : 2013-12-17 15 h 49