Publication

19.03.2014

Le CEM publie « La crise étudiante telle que vue et commentée par les médias »

Lors du « Printemps érable », des étudiants et des manifestants se sont plaints que leurs actions et leurs points de vue étaient traités de façon préjudiciable par les médias. Or, une série d’analyses approfondies que le Centre d’études sur les médias rend publiques aujourd’hui montrent que ce jugement n’est pas fondé. En effet, les médias québécois ont offert des contenus le plus souvent sans orientation positive ou négative. Et quand ils ont coloré leurs contenus, ils ont été en général plus critiques envers le gouvernement du Parti libéral qu’envers le mouvement étudiant.


Toutes les nouvelles
Dernière mise à jour : 2014-03-19 11 h 01