Science citoyenne

08.10.2013

Florence Piron : « Les chercheurs doivent accepter d’être plus vulnérables et de se faire demander de rendre des comptes »

Association science et bien commun - Une véritable science citoyenne

« Les chercheurs doivent accepter d’être plus vulnérables et de se faire demander de rendre des comptes » - Florence Piron

La recherche qui s’enferme dans une tour d’ivoire, très peu pour Florence Piron. La professeure au Département d’information et des communications de l’Université Laval plaide pour une démocratisation profonde de la science. Voilà pourquoi, lors du Forum mondial des sciences sociales, elle braquera les projecteurs sur la science collaborative et la science citoyenne...

5 octobre 2013 | Etienne Plamondon Emond | Actualités en société Le Devoir Cahier spécial
 


Toutes les nouvelles
Dernière mise à jour : 2013-12-17 15 h 49