Séminaire

25.10.2013

« L’espace public, cinquante… et un ans après » Séminaire organisé par le Centre de recherche GRICIS, 1er novembre 2013

Rendez-vous à la salle 2435 du pavillon La Laurentienne pour participer à l'événement par  vidéo-conférence. Le séminaire débute à 9 h 30. Il dure toute la journée avec une pause pour le dîner.

  • Le vendredi 1er novembre 2013, de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 15h30, UQAM (J-2625), UQTR (1220 AT) et Université Laval (salle à venir)
  • Le vendredi 28 mars 2014, de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 15h30, Salles à venir.

Au-delà du clin d'œil présent dans le titre, c'est en effet en 1962 que Jürgen Habermas publiait son ouvrage L’Espace public. Archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la société bourgeoise qui a été par la suite à l'origine à de nombreux travaux. Or, le vocable d'espace public a été parmi les notions les plus mobilisées dans le cadre des études en communication depuis plusieurs décennies. À tel point que l'on peut se demander par exemple si un emploi parfois très « lâche » ne l'a pas vidé de toute pertinence. Nos séminaires ont trois objectifs complémentaires :

(1) La notion d'espace public a donc été développée par Jürgen Habermas mais a par la suite été reprise par différents auteurs, par exemple Nancy Fraser, Bernard Miège et Oskar Negt. À quel(s) univers épistémologique (s), paradigmatique (s) fait-elle référence ? dans quelle mesure demeure t-elle pertinente ou non par rapport à d'autres notions (communication publique, idéologie, propagande, etc.) ?

(2) Employer le vocable d'espace public de façon secondaire, métaphorique est une chose mais le mobiliser à des fins d'analyse d'un corpus en est une autre. De quoi parle-t-on lorsqu'il est question d'espace public et comment est-il possible d'opérationnaliser cette notion lorsqu'on l'emploie sur un terrain de recherche ? Autrement dit, quelles sont les méthodologies à mobiliser quand il est question d'espace public ?

(3) La notion d'espace public a été pensée dans un contexte géographique avant tout national et caractérisé par la domination de médias dits traditionnels. Qu'en est-il dans un contexte, notamment caractérisé par la mondialisation et le développement des médias numériques ?

Le vendredi 1er novembre 2013

  • Éric George (professeur, École des médias, UQAM) 
    Introduction

  • Gaëtan Tremblay (professeur associé, École des médias, UQAM)
    Espace public : enjeux actuels
  • Maxime Ouellet (professeur, École des médias, UQAM)
    L'espace public et le capitalisme : Une critique de la théorie habermassienne

  • François Demers (professeur, département d’information et de communication, Université Laval) 
    Outil conceptuel, place publique médiatique, lieu de discours publics multiples

  • Guy Bois (étudiant, doctorat en communication, UQAM)
    L'espace public vu par Hannah Arendt

  • Luis Ulises Vera Romero (étudiant, maîtrise en communication, Université Autonome Metropolitana-Xochimilco (Mexique))
    Internet comme espace public bourgeois. Réflexions autour d'une catégorie actualisée

  • France Aubin (professeure, Département de lettres et communication sociale, UQTR)
    Espace public et délibération

  • Lena Huebner (étudiante, maîtrise en communication, UQAM)
    De la communication politique à la délibération citoyenne en ligne

  • Ndiaga Loum (professeur, Département des sciences sociales, UQO)
    L'espace public sénégalais entre mutations et stagnation : acteurs et ressources propres

La deuxième séance aura donc lieu le vendredi 28 mars 2014 et devrait comprendre des interventions des personnes suivantes (programme susceptible de modifications) :

  • Anne-Marie Brunelle (étudiante, doctorat en communication, UQAM)
  • Solène Laure Caroline Castex (étudiante, maîtrise en communication, UQAM)
  • Nathalie Casemajor-Loustau (chercheure associée, GRICIS)
  • Éric George (professeur, École des médias, UQAM)
  • Miriam Castro Herrera (étudiante, maîtrise en communication, UQAM)
  • Martin Chartrand (étudiant, maîtrise en communication, UQAM)
  • Alain Legault (étudiant, doctorat en communication, UQAM)
  • Charles Perraton (professeur, Département de communication sociale et publique, UQAM),
  • Julien Rueff (professeur, Département d’information et de communication, Université Laval)

Plus d'informations et notamment des textes (à venir) à la page Web suivante :

http://gricis.uqam.ca/activites/colloques-et-seminaires-organises/article/l-espace-public-cinquante-et-un
Pour toute demande d'information : Éric GEORGE


Toutes les nouvelles
Dernière mise à jour : 2013-12-17 15 h 49