Politique du français au Département

La maîtrise du français est une compétence que doit posséder tout étudiant inscrit à un cours offert par le Département d’information et de communication. En vertu de ce principe, la qualité de la langue est évaluée dans les travaux et les examens. Ainsi, chaque faute d’orthographe (grammaticale ou d’usage), de lexique (anglicismes, impropriétés…), de syntaxe ou de ponctuation sera pénalisée à sa première occurrence. Le total des fautes pourra  faire perdre jusqu’à 100 % de la note.

Les pénalités seront pondérées en fonction de la longueur du texte produit :

  • Moins d’une page1  = 5 points sur 100
  • Une à cinq pages  = 3 points sur 100
  • Plus de cinq pages = 1 point sur 100

Les travaux ou les examens peuvent être rédigés selon l’orthographe traditionnelle ou nouvelle. Dans un même texte, un même mot devra être orthographié de manière uniforme. Le document Le millepatte sur un nénufar, vadémécum de l’orthographe recommandée, qui présente les règles de la nouvelle orthographe et la liste des nouvelles graphies, est en vente en librairie (moins de 4 $). On peut avoir accès aux règles sur le site du RENOUVO (Réseau pour la nouvelle orthographe du français).

1. La page standard compte 250 mots, soit 25 lignes, 60 caractères par ligne.

Adoptée en mars 2010.


Guide du premier cycle — Page précédente | Page suivante

Dernière mise à jour : 2012-03-01 09 h 11