Assistanat d'enseignement et de recherche

La politique du Département d’information et de communication depuis plusieurs années est d’aider les étudiants à la maîtrise et au doctorat en communication publique en leur donnant priorité sur les étudiants de premier cycle pour les postes d’auxiliaires d’enseignement.

Sauf exception, le département cherche à limiter le nombre d’heures d’assistanat par étudiant à 150 heures par session, soit 10 heures par semaine, de façon à ce que plus d’étudiants puissent bénéficier d’un revenu.

Les professeurs choisissent leurs auxiliaires. La personne intéressée à un tel poste devra contacter le ou les professeurs responsables pour proposer ses services. Les professeurs tiennent compte de la qualité du dossier scolaire et des qualifications spécifiques aux tâches à accomplir (connaissance d’une matière, d’un logiciel, d’une méthode d’analyse, etc.).

Enfin, lorsque c’est possible, le département peut offrir une charge d’enseignement (entière ou partielle) à un étudiant ou deux étudiants de maîtrise particulièrement compétents dans la matière d’un cours.

Les chercheurs faisant partie des groupes de recherche du département engagent régulièrement des auxiliaires de recherche pour les aider dans leurs travaux. L’étudiant dont le sujet d’essai ou de mémoire s’apparente aux travaux des chercheurs peut communiquer avec ces derniers et leur transmettre son curriculum vitæ.

Les postes d'assistanat d'enseignement et de recherche sont affichés sur le site du Service de placement de l'Université Laval (SPLA)

Dernière mise à jour : 2010-08-16 14 h 24