Instructions à suivre pour l'approbation d'un projet de recherche

APPROBATION INTERNE DU PROJET DE RECHERCHE (mémoire seulement)

En vue de son approbation interne, le projet de recherche doit être lu et son dépôt autorisé par deux professeurs du Département d’information et communication de l’Université Laval, dont la directrice ou le directeur de recherche et s’il y a lieu, la codirectrice ou le codirecteur. Dans le cas où la codirectrice ou le codirecteur n’est pas professeur au Département d’information et communication, le dépôt du projet doit tout de même être autorisé par un autre professeur du Département d’information et de communication. Il revient à la directrice ou au directeur de recherche de demander à un autre professeur du Département de lire et d’autoriser le dépôt du projet.

Une fois le projet déposé, la Direction de programme procède à son approbation.

L’autorisation de dépôt du projet et son approbation se font à l’aide du formulaire P2 « Approbation du projet de mémoire ». L’étudiant qui a terminé 12 crédits de cours dans son programme doit déposer ce formulaire dûment rempli ainsi qu’une copie de son projet de recherche au bureau de madame Danielle Arguin (local 5612) avant le 1er juin.

En guise de rappel, le projet de recherche compte de 8 à 12 pages et contient :

1.    le sujet ou la question de recherche;
2.    l’ébauche d’une problématique et d’une revue littéraire;
3.    une ou plusieurs hypothèses;
4.    le choix de la méthode de recherche;
5.    le choix, le cas échéant, du « terrain » ou du corpus;
6.    un calendrier réaliste;
7.    une liste de références bibliographiques.

Tous les étudiants inscrits à la maîtrise avec mémoire doivent remplir le formulaire VRR-101 « Déclaration de l’étudiant – Éthique de la recherche » et le remettre en même temps que le dépôt du projet et du formulaire P2 « Approbation du projet de recherche » au bureau de madame Danielle Arguin (local 5612).

Éthique de la recherche

Tout projet de recherche qui conduit à un mémoire et qui fait appel à des sujets humains doit recevoir l'approbation du Comité d'éthique de la recherche de l'Université Laval (CERUL). Dans tous les cas, l'approbation du CERUL doit précéder le recrutement des sujets humains.

Afin de satisfaire à cette exigence, l'étudiante ou l'étudiant inscrit à un programme de maîtrise avec mémoire est tenu de déclarer si sa recherche fait appel ou non à des sujets humains. De plus, pour obtenir son diplôme, la personne qui aura réalisé sa recherche en ayant recours à des sujets humains devra avoir obtenu l'approbation du CERUL ou avoir bénéficié d'une exemption.

L'étudiante ou l'étudiant doit faire sa déclaration (VRR-101) en même temps que le dépôt du projet et du formulaire P2 « Approbation du projet de recherche ». L’étudiante ou l’étudiant qui fait appel à des sujets humains doit soumettre le formulaire de demande d'approbation (VRR-102) ou le formulaire de justification de l'exemption (VRR-103) au moment où, de l'avis de sa directrice ou de son directeur de recherche, son projet est suffisamment précis et dans sa forme la plus définitive possible.

Les documents à utiliser sont disponibles sur le site de la Faculté des études supérieures.http://www.cerul.ulaval.ca

Supervision des étudiants

La Politique d’encadrement des étudiants à la maîtrise avec mémoire et au doctorat, approuvée par le Conseil universitaire à sa séance du 1er avril 2008 (CU-2008-37 et CU-2015-75), est disponible sur Internet.

Responsabilités respectives

(Annexes adoptées par la Direction des programmes)

L’étudiant

  1. Être le premier responsable de leur programme d’études et de la réalisation d’activités de création ou de la production d’un mémoire ou d’une thèse;
  2. accorde à ses études toute l’attention qu’elles requièrent et fait preuve de diligence dans la réalisation de ses travaux;
  3. est réceptif aux conseils et aux suggestions de son directeur de recherche, de son directeur de programme ou de tout autre professeur impliqué dans sa formation, tout en maintenant et développant son autonomie, de façon à pouvoir y réagir, s’il y a lieu;
  4. sollicite l’aide de son directeur de recherche ou de son directeur de programme, en particulier dans les moments où ils a à prendre des décisions importantes quant à son programme d’études et à la définition ou la réorientation de son projet de mémoire ou de thèse;
  5. est disponible pour les rencontres qui sont requises pour faire le point en cours de réalisation de son programme d’études, en ce qui concerne notamment la préparation et la production sans délais excessifs de son mémoire ou de sa thèse.

Le directeur de recherche

  1. aide l’étudiant à définir son programme, en tenant compte du contexte institutionnel et des exigences externes légitimes de financement, et éventuellement à le modifier si des problèmes imprévus le demandent;
  2. s’assure que le projet de mémoire ou de thèse corresponde bien au nombre de crédits accordés mais que, par ailleurs, il ne prenne pas trop d’ampleur par rapport aux objectifs du programme de formation et au temps qui est alloué;
  3. aide l’étudiant à planifier son projet et à établir un calendrier réaliste;
  4. pratique un type de direction qui laisse place à l’autonomie de l’étudiant, en particulier au troisième cycle;
  5. voir à ce que les étudiants fassent des progrès constants dans leur apprentissage;
  6. tient régulièrement des rencontres avec l’étudiant pour faire le point sur les progrès accomplis;
  7. établit un plan d’action pour aplanir d’éventuelles difficultés;
  8. discute avec l’étudiant et précise ses conditions de travail, notamment en ce qui a trait à la propriété intellectuelle et au soutien financier;
  9. conseille l’étudiant dans la préparation et la rédaction de son mémoire, de sa thèse ou d’un article scientifique;
  10. réagit dans un délai raisonnable aux différentes versions, soumises par l’étudiant, de ses écrits, selon l’entente convenue avec lui.
Dernière mise à jour : 2016-07-05 09 h 21