Maîtrise en communication publique avec majeure en journalisme international (essai ou stage)

Le programme de maîtrise spécialisée en journalisme international consiste en une formation de 48 crédits, dont 36 crédits de scolarité et 12 crédits consacrés, soit à la rédaction d'un essai, soit à la réalisation d'un stage en milieu de travail.

  • L'essai correspond au cours de 12 crédits COM-6006. Une fois complétés les 36 crédits de scolarité, l'étudiant rédige un texte d'une cinquantaine de pages portant sur un enjeu de journalisme international. L'essai est évalué par le directeur de recherche  — le professeur qui supervise l'essai pendant son élaboration — et par un second lecteur, choisi par la direction de programme à la suggestion du conseiller. L'essai donne lieu à une note finale. La maîtrise en communication publique avec essai vise l’approfondissement des connaissances théoriques, méthodologiques et pratiques nécessaires à l'analyse critique et à la pratique professionnelle du journalisme.

  • Le stage correspond au cours de 12 crédits COM-6024. Pour être admis à ce cheminement, l'étudiant doit avoir maintenu une moyenne cumulative égale ou supérieure à 3,5 / 4,33 au terme de 24 crédits de scolarité complétés à la maîtrise. Le stage consiste en un travail pratique réalisé au sein d'une entreprise privée, d'un organisme public ou parapublic sous la supervision d'un professionnel de la communication pendant un minimum de 60 jours ouvrables. Il fait l’objet d’un protocole d’entente approuvé par la direction de programme, laquelle exerce, par l'intermédiaire de la responsable des stages, un contrôle de type administratif, en plus de veiller à la qualité pédagogique de l’activité.

  • Cette formation terrain donne lieu à une évaluation formelle en quatre phases: le bilan d'expérience rédigé par l'étudiant (15%), l'appréciation du superviseur de stage sur le lieu de travail (20%, un rapport réflexif supervisé par un conseiller (50%) et le séminaire de synthèse (20%). La maîtrise en communication publique avec stage vise à développer des habilités nécessaires à la pratique professionnelle.
  • Note: L'accessibilité au stage étant limitée par la disponibilité des lieux de stages offerts par les employeurs, le département ne peut garantir à tous les étudiants admissibles qu'ils pourront effectivement accéder à ce cheminement. Dans l'éventualité où l'offre serait insuffisante pour répondre à toutes les demandes, les étudiants en fin de programme et dont les moyennes cumulatives seront les plus élevées auront la priorité pour l'admission au cheminement avec stage.

Exigences d'admission propres à la maîtrise spécialisée en journalisme international

Pour la maîtrise en communication publique avec majeure en journalisme international, les bases d'admission sont : soit un baccalauréat en journalisme, soit un baccalauréat en communication avec une spécialisation en journalisme, soit un certificat en journalisme assorti à un grade de premier cycle dans une autre discipline. L'expérience professionnelle est considérée comme un atout.

Exigence relative au cours COM-6034 Actualité internationale

Le cours obligatoire COM-6034 Actualité internationale comporte un séjour d'étude à New York et à Washington aux États-Unis. pendant la semaine de lecture. Il donne lieu à une évaluation formelle. L'étudiant doit débourser les frais liés à ce voyage, s'assurer de la validité de ses documents légaux (passeport, visa, etc.) et être disponible pendant la semaine de lecture.

Le cheminement dans le programme

MAÎTRISE EN COMMUNICATION PUBLIQUE AVEC MAJEURE EN JOURNALISME INTERNATIONAL
Cheminement type à temps plein (48 crédits)

SESSION 1 – AUTOMNE (12 crédits)SESSION 2 – HIVER (12 crédits)

Cours obligatoires (9 crédits)

  • COM-6002 Étude de cas en journalisme
  • COM-6033 Problèmes contemporains du journalisme international
  • COM-6034 Actualité internationale*

*Ce cours comprend un séjour à New York et à Washington, lequel donne lieu à une évaluation formelle. L'étudiant doit assumer les frais liés à ce voyage, s'assurer de la validité de ses documents légaux (passeport, visa, etc.) et être disponible pendant la semaine de lecture.

Cours obligatoires (9 crédits)

  • COM-6007-B Théories de la communication publique
  • COM-6030 Projet d'essai et rapport réflexif
  • COM-7025 Pratiques innovantes en journalisme

Cours optionnels : 1 au choix (3 crédits)

Consulter la liste de cours du programme sur monPortail

Cours optionnels : 1 au choix (3 crédits)

Consulter la liste de cours du programme sur monPortail
SESSION 3 – AUTOMNE (12 crédits)SESSION 4 – HIVER (12 crédits)

Profil international obligatoire

Cette session de scolarité doit être réalisée dans l’une ou l’autre des quatre institutions partenaires : l’École supérieure de journalisme de Lille, l’Institut français de presse et le Centre de formation des journalistes de Paris (France) et l’Université catholique Louvain-la-Neuve (Belgique).

Note. Le soutien financier offert par le Bureau international est réservé aux étudiants résidents canadiens. Les étudiants étrangers doivent faire leur session d’études dans un lieu autre que leur pays d’origine.

COM-6006 Essai ou COM-6024 Stage hors-Canada (12 crédits)

Règle 2 Cours optionnels hors-domaine
Le programme d’études reconnaît un maximum de 2 cours de 2ème cycle (6 crédits) portant l’un ou l’autre des sigles suivants : ECN, ETI, FEM, GIE, MNG, MRK, POL.
Procédure d’inscription : 1) L’étudiant vérifie son admissibilité au cours auprès du département concerné. 2) Si le cours est ouvert à tous (aucune restriction), l’étudiant doit faire son inscription directement sur monPortail. Sinon, il nous soumet l’autorisation d’inscription au cours par courriel à cycles-superieurs@com.ulaval.ca. 3) La gestion des études procède à son inscription.

Session d'étude à l'étranger

La troisième session d'étude de la concentration journalisme international se fait dans une institution partenaire à l'étranger, en fonction d'un protocole d'entente régi par le Bureau international. Voir les détails sur son site Internet.

Évaluation de l'essai

Lorsque le directeur de recherche estime que l'étudiant est prêt à soumettre son essai pour évaluation, il signe le formulaire d'autorisation de dépôt et suggère le nom d'un second lecteur. L'étudiant est responsable de remettre à son directeur de recherche et au second lecteur un exemplaire de son essai. Au terme de leur évaluation respective, le directeur de recherche et le second lecteur s'entendent sur une note commune à donner à l'essai. Il revient au directeur de recherche de saisir la note finale de l'étudiant. Après saisie de la note, l'étudiant dispose de deux semaines pour faire les corrections qu'il juge appropriées avant de faire le dépôt final de son essai, en format numérique, à la direction de programme de 2ème cycle.

Évaluation du stage

Trente jours au plus après la fin de son stage, l'étudiant remet à la responsable des stages son bilan d'expérience, lequel compte pour 15 % de l'évaluation globale. Cette note s'ajoute à l'appréciation du superviseur de stage, qui compte également pour 15 % de l'évaluation globale. Le rapport réflexif consiste en une rédaction d'environ 25 pages qui vaut pour 50 % de l'évaluation globale. Enfin, le séminaire de synthèse compte pour 20 % de la note finale. Au terme de l'évaluation, le conseiller qui évalue le rapport remet sa note à la responsable des stages qui saisit la note globale finale dans Capsule.

Plan de soutien à la réussite de la Faculté des lettres et des sciences humaines

Dernière mise à jour : 2017-10-10 13 h 43