5. Activités du programme

Le programme de doctorat en communication publique de l’Université Laval est de 90 crédits, répartis comme suit :

Activités obligatoires (AO)

Séminaires12 crédits
Examens de doctorat9 crédits
Thèse66 crédits
Activités à optionCours3 crédits

5.1. Le cheminement dans le programme

5.2. Instructions relatives à la désignation du sujet et de la direction des études

Après la 2e session dans le programme et la réussite du cours COM-8000 Forum doctoral, tous les étudiants inscrits au doctorat doivent remplir le formulaire « Désignation du sujet et de la direction des études » et le remettre à la direction de programme. Celui-ci peut être remis au secrétariat de la gestion des études (local 5604 Z) ou par courriel à cycles-superieurs@com.ulaval.ca

Avant de déterminer de manière définitive le responsable de la direction des études, les parties doivent être informées de la Politique d’encadrement des étudiants à la maîtrise avec mémoire et au doctorat, approuvée par le Conseil universitaire à sa séance du 1er avril 2008 (CU-2008-37) et modifié en 2015 (CU-2015-75), et dont voici un extrait :

RESPONSABILITÉS RESPECTIVES
(Annexes adaptées par la Direction des programmes)

L’étudiant

  • Être le premier responsable de leur programme d’études et de la réalisation d’activités de création ou de la production d’un mémoire ou d’une thèse;
  • accorde à ses études toute l’attention qu’elles requièrent et fait preuve de diligence dans la réalisation de ses travaux;
  • est réceptif aux conseils et aux suggestions de son directeur de recherche, de son directeur de programme ou de tout autre professeur impliqué dans sa formation, tout en maintenant et développant son autonomie, de façon à pouvoir y réagir, s’il y a lieu;
  • sollicite l’aide de son directeur de recherche ou de son directeur de programme, en particulier dans les moments où ils a à prendre des décisions importantes quant à son programme d’études et à la définition ou la réorientation de son projet de mémoire ou de thèse;
  • est disponible pour les rencontres qui sont requises pour faire le point en cours de réalisation de son programme d’études, en ce qui concerne notamment la préparation et la production sans délais excessifs de son mémoire ou de sa thèse.

Le directeur de recherche

  • Aide l’étudiant à définir son programme, en tenant compte du contexte institutionnel et des exigences externes légitimes de financement, et éventuellement à le modifier si des problèmes imprévus le demandent;
  • s’assure que le projet de mémoire ou de thèse corresponde bien au nombre de crédits accordés mais que, par ailleurs, il ne prenne pas trop d’ampleur par rapport aux objectifs du programme de formation et au temps qui est alloué;
  • aide l’étudiant à planifier son projet et à établir un calendrier réaliste;
  • pratique un type de direction qui laisse place à l’autonomie de l’étudiant, en particulier au troisième cycle;
  • voir à ce que les étudiants fassent des progrès constants dans leur apprentissage;
  • tient régulièrement des rencontres avec l’étudiant pour faire le point sur les progrès accomplis;
  • établit un plan d’action pour aplanir d’éventuelles difficultés;
  • discute avec l’étudiant et précise ses conditions de travail, notamment en ce qui a trait à la propriété intellectuelle et au soutien financier;
  • conseille l’étudiant dans la préparation et la rédaction de son mémoire, de sa thèse ou d’un article scientifique;
  • réagit dans un délai raisonnable aux différentes versions, soumises par l’étudiant, de ses écrits, selon l’entente convenue avec lui.

5.3. Instructions relatives aux examens doctoraux

COM8001 Examen de doctorat I

Une fois réussis les trois séminaires et le Forum doctoral de la première année, l’étudiant peut s’inscrire à son examen rétrospectif, qui vaut pour six crédits.

Pour ce faire, il doit produire une première formulation de sa problématique.  Cet énoncé préliminaire de 10 à 12 pages se veut un outil permettant à la direction de programme de déterminer le degré de préparation de l’étudiant pour cet exercice.
De son côté, le directeur de recherche soumet à la direction de programme ses suggestions pour la constitution du comité examinateur, constitué de trois professeurs du département, incluant le directeur de recherche.  S’il s’agit d’une codirection, les professeurs concernés siègent tous deux sur le comité mais ne comptent que pour une voix.  Dans certains cas, et sous approbation de la direction de programme, un des membres du comité peut ne pas être membre du corps professoral du département d’information et de communication.

Une fois le comité approuvé, la direction de programme transmet aux examinateurs les directives concernant le déroulement de l’examen.

  • Le directeur de recherche initie le processus de formulation des questions de l’examen I en soumettant ses propositions aux autres membres du comité qui sont dès lors appelés à y réagir.  Une fois que le comité s’est entendu sur la formulation définitive des questions, il doit les transmettre à la direction de programme afin qu’elles soient consignées au dossier de l’étudiant.
  • Dès réception des questions par la direction de programme, l’étudiant peut demander à la direction de programme d’être inscrit à l’Examen 1, laquelle se chargera de l’opération. Il  dispose alors d’une douzaine de semaines pour compléter son examen, au terme desquelles il dépose ses réponses écrites auprès de son directeur de recherche et de la direction de programme.  
  • L’étudiant qui désire s’inscrire à l’examen prospectif (II) peut le faire dès le dépôt des réponses à son examen rétrospectif (I) et n’est pas tenu d’attendre la complétion du processus d’évaluation.  Évidemment, advenant un échec à l’examen I, l’inscription à l’examen II s’avère caduque.
  • Dès réception des réponses de l’étudiant, les examinateurs disposent d’un maximum de trois semaines pour évaluer le travail de l’étudiant et procéder à la soutenance orale de l’examen.
  • Une fois cette dernière complétée, un rapport d’évaluation signé par tous les membres du comité examinateur doit être déposé à la direction de programme afin que la note définitive puisse être attribuée à l’étudiant.

COM8002 Examen de doctorat II

Une fois les réponses écrites à l'examen I déposées à la direction du programme, l'étudiant peut demander à la direction de programme d’être inscrit à l’Examen 1, laquelle se chargera de l’opération, à l’examen prospectif (II) qui consiste en la formulation définitive de son projet de recherche doctorale.  Aucune question ne devant être soumise à l’étudiant, ce dernier peut donc amorcer son travail dès le moment de l’inscription.  Il est important, cependant, que son directeur de recherche constitue un comité examinateur et en informe la direction de programme dès le début du processus.  Sauf exception, le comité examinateur est constitué des mêmes membres que lors de l’examen I.  Si jugé pertinent par les directions de recherche et de programme, un nouvel examinateur, interne ou externe, peut s’ajouter au comité initial.  Les modalités d’évaluation de l’examen II sont identiques à celles de l’examen I.

5.4. Instructions relatives à l’approbation du Comité d’éthique de la recherche

Tout projet de recherche qui fait appel à des sujets humains doit recevoir l'approbation du Comité d'éthique de la recherche de l'Université Laval (CERUL). Dans tous les cas, l'approbation du CERUL doit précéder le recrutement des sujets humains.
Afin de satisfaire à cette exigence, l'étudiante ou l'étudiant inscrit au programme de doctorat est tenu de déclarer si sa recherche fait appel ou non à des sujets humains. De plus, pour obtenir son diplôme, la personne qui aura réalisé sa recherche en ayant recours à des sujets humains devra avoir obtenu l'approbation du CERUL ou avoir bénéficié d'une exemption.

L'étudiante ou l'étudiant doit faire sa déclaration (VRR-101) une fois complété avec succès l’examen doctoral propspectif (II).

L’étudiante ou l’étudiant qui fait appel à des sujets humains doit soumettre le formulaire de demande d'approbation (VRR-102) ou le formulaire de justification de l'exemption (VRR-103) au moment jugé opportun par sa directrice ou son directeur de recherche.

Les documents à utiliser sont disponibles sur le site du CERUL de la Faculté des études supérieures

Dernière mise à jour : 2016-11-30 08 h 13