Julien Rueff

Photographie de Julien  Rueff

professeur adjoint


Bureau : 5446
Téléphone : 418.656.2131 #4391
Télécopieur : 418 656-7807

Département d'information et de communication
Louis-Jacques-Casault Université Laval
1055, avenue du Séminaire
Québec, Québec, Canada
G1V 0A6

Présentation

La « chose politique » est au cœur des intérêts de recherche de Julien Rueff depuis sa maîtrise en philosophie politique, achevée en 2002 à l'Université de Franche-Comté. Ses études doctorales, complétées avec succès à l'Université du Québec à Montréal en 2011, ont prolongé cet intérêt, mais en mettant toutefois l'accent sur les dimensions socio-politiques des médias numériques. Sa thèse doctorale mobilise ainsi la philosophie sociale de l'École de Francfort, et notamment la théorie de la reconnaissance sociale d'Axel Honneth, pour penser les formes de reconnaissance et de mépris se manifestant dans les « univers virtuels ». Son projet de recherche postdoctorale, encore d'actualité, questionne à son tour la participation des médias numériques à la construction d'une identité collective dans le cadre d'un mouvement social, en l'occurrence les « 99 % » émergeant avec Occupy Wall Street. Après son stage postdoctoral, mené entre 2011 et 2013 à la New School for Social Research et à McGill University, Julien Rueff est devenu professeur adjoint au département d'information et de communication de l'Université Laval en 2013. 

Cours

Expérience

  • Professeur adjoint au département d'information et de communication (depuis 2013).
  • Chargé d'études documentaires au ministère de l'Écologie, en France (2003-2005).

Formation

  • 2011-2013 Postdoctorat sous la co-supervision de Darin Barney (McGill, Montréal) et de Nancy Fraser (The New School for Social Research, New York City).
  • 2005-2011 Doctorat en Communication sous la direction de Serge Proulx à l'Université du Québec à Montréal.
  • 2002-2003 DESS de « Stratégie de l’information et de la documentation », à l’université de Lille3 (Lille, France).
  • 2001-2002 DEA de philosophie, à l’université des lettres de Franche-Comté (Besançon, France)

Groupe(s) de recherche

  • Depuis 2013 Membre régulier du Groupe de recherche interdisciplinaire sur la communication, l’information et la société (GRICIS), à l'Université du Québec à Montréal.
  • Depuis 2013 Membre associé du Centre d'Études sur les Médias, les Technologies et l'Internationalisation (CEMTI), à l'Université Paris 8.
  • Depuis 2005 Membre du Laboratoire de Communication Médiatisée par Ordinateur (LabCMO), à l'Université du Québec à Montréal et à l'Université Laval.

Recherche

Domaines de recherche :

  • Aspects sociaux, culturels et politiques des médias numériques
  • Usages des technologies de communication
  • Théories critiques.
  • Épistémologie des sciences humaines et sociales.

Recherches en cours

  • Les usages politiques des médias numériques par le mouvement «Occupy Wall Street».
  • Repenser la problématique de la contribution d'Internet à la démocratie à l'aune de la théorie politique de Jacques Rancière.
  • Les rapports de réification entre les usagers des jeux de rôle en ligne massivement multijoueurs.

Publications

Mémoire et thèse

Rueff, J. (2011). Formes de reconnaissance et de mépris dans les mondes numériques : une étude des valorisations sociales à l'oeuvre dans les interactions médiatisées des joueurs de Warhammer Online. Thèse de doctorat en communication, Université du Québec à Montréal.

Rueff, J. (2002). Machiavel : comment définir le politique ? Mémoire de DEA en philosophie, Université des lettres de Franche-Comté.

Rueff, J. (2001). Machiavel : une critique républicaine du libéralisme. Mémoire de maîtrise en philosophie, Université des lettres de Franche-Comté.

Livres

Rueff, J. (sous presse). Vivre avec les autres dans un jeu de rôle en ligne: une étude critique des rapports de reconnaissance et de mépris dans Warhammer Online. Paris : Éditions Mare & Martin.

Millerand, F., Proulx, S., & Rueff, J. (eds.). (2010). Web social: mutation de la communication? Sainte-Foy: Presses de l'Université du Québec.

Proulx, S., Couture, S., & Rueff, J. (eds.). (2008). Les transformations de l'action communautaire à l'ère du numérique. Sainte-Foy: Presses de l'Université du Québec.

Chapitres dans des ouvrages collectifs

Rueff, J (en cours d'évaluation). La reconnaissance, au principe de la contribution en ligne ?. In S. Proulx, J.L. Garcia & L. Heaton (eds), La contribution dans l'univers numérique. Sainte-Foy : Presses de l'Université du Québec.

Rueff, J. (2011). Socialisation et reconnaissance dans les jeux de rôle en ligne. In J. Denouël & F. Granjon (eds), Communiquer à l'ère numérique. Paris: Presses des Mines.

Rueff, J. (2010). Reconnaissance 2.0: controverses autour de la mise en visibilité des minorités sexuelles dans un univers synthétique. In F. Millerand, S. Proulx & J. Rueff (eds), Web social: mutation de la communication? Sainte-Foy: Presses de l'Université du Québec.

Lecomte, N., & Rueff, J. (2008). Communautique : un Organisme Sans But Lucratif (OSBL) dédié à la démocratisation de l'accès et à l'utilisation stratégique des TIC en milieu communautaire. In S. Proulx, S. Couture & J. Rueff (eds.), Les transformations de l'action communautaire à l'ère du numérique. Sainte-Foy: Presses de l'Université du Québec.

Rueff, J., & Proulx, S. (2008). Une redéfinition du communautaire? In S. Proulx, S. Couture & J. Rueff (eds.), Les transformations de l'action communautaire à l'ère du numérique. Sainte-Foy: Presses de l'Université du Québec.

Actes de colloque

Rueff, J. (2013). Contributions de la théorie de Jacques Rancière à l'analyse des pratiques démocratiques en ligne . In É. George (dir.), Où en est la théorie critique en communication ?. Récupérable en ligne : http://www.gricis.uqam.ca/productions/article/actes-du-colloque-du-gricis-ou-en

Articles dans des revues avec comité de lecture

Rueff, J. (en cours d'évaluation). Le web politique à l'épreuve de la démocratie radicale : repenser la participation politique en ligne avec Jacques Rancière. Revue TIC&Société. Récupérable sur le site de la revue : http://ticetsociete.revues.org/

Rueff, J. (2012). Quelques éléments d'épistémologie concernant les recherches qualitatives et critiques en communication. Revue Internationale de Communication Sociale et Publique. Récupérable sur le site de la revue : http://www.revuecsp.uqam.ca/

Rueff, J. (2010). Penser les modes de socialisation médiatisée: de l'admiration à l'estime dans les mondes numériques. Revue Questions de communication, p. 59-72.

Rueff, J. (2008). Où en sont les « Game Studies »?. Revue Réseaux, vol 26, no 151, p. 139-166.

Proulx, S., Rueff, J., & Lecomte, N. (2007). La redéfinition du tiers secteur québécois à l'aune du militantisme technique. Revue Hermès, 47, p. 107-114.

Conférences et communications

Rueff, J (2013, 14 octobre). Rationalisation, réification et instrumentalisation dans les mondes numériques : le cas d'un collectif en ligne de joueurs expérimentés dans Warhammer Online, Forum Mondial des Sciences Sociales, Montréal, Canada.

Rueff, J (2013, 3 juillet). Les phénomènes de réification et d'auto-réification dans un collectif en ligne de joueurs. Conférencier invité à l'école d'été «Identité numérique», école thématique CNRS, Sète, France.

Rueff, J (2012, 8 novembre). Les «médias sociaux» et l'accélération de nos rapports à autrui. Conférencier invité à la table ronde «l'amitié selon Facebook», 2e édition de la Nuit de la liberté, Musée de la civilisation, Québec.

Rueff, J (2012, 8 mai). Contributions de la théorie de Jacques Rancière à l'analyse des pratiques démocratiques en ligne. Communication présentée au 80eme congrès de l'ACFAS, Palais des congrès de Montréal, Montréal.

Rueff, J (2012, 3 mai). Online democratic practices: contributions from Jacques Rancière's political theory to new perspectives of communication research. Communication présentée à la conférence internationale «Critique, Democracy, and Philosophy in 21st Century Information Society.» Université d'Uppsala, Uppsala.

Rueff, J (2010, 28 octobre). Reconnaissance et pouvoir dans les mondes numériques : penser l’ambiguïté des liens entre valorisations intersubjectives et rapports de force dans les interactions médiatisées des joueurs. Communication présentée au colloque international «Le jeu vidéo en ligne : nouvel espace de socialisation», Université du Québec à Montréal, Montréal.

Rueff, J (2010, 3 juin). Penser le mépris dans les mondes numériques : l'expérience de la vulnérabilité dans les collectifs en ligne. Communication présentée à la 30e conférence annuelle de l'Association Canadienne de Communication, Université Concordia, Montréal.

Rueff, J. (2009, 10-12 juin). Penser les modes de socialisation médiatisée: de l'estime à la réputation dans les mondes numériques. Communication présentée au colloque international « Le jeu vidéo, au croisement du social, de l'art et de la culture », Université de Limoges, Limoges.

Rueff, J. (2009, 14 mai). Penser la socialisation dans les univers numériques : de l'importance de la reconnaissance dans les collectifs en ligne de joueurs. Communication présentée au 77 congrès de l'ACFAS, Université d'Ottawa, Ottawa.

Rueff, J. (2009, 20 mars). Contribuer n'est pas jouer : des enjeux de la reconnaissance dans les collectifs en ligne de joueurs experts. Communication présentée au colloque « Contribuer dans l'univers Internet : un lien social productif? », Université du Québec à Montréal (UQAM), Montréal.

Rueff, J. (2008, 22 mai). Reconnaissance et mépris dans les interactions médiatisées des univers synthétiques. Communication présentée à la préconférence de l'International Communication Association (ICA), au Centre Sheraton, Montréal.

Rueff, J. (2008, 6 mai). Controverses autour de la mise en visibilité des minorités sexuelles dans un monde virtuel : le cas de World of Warcraft. Communication présentée au 76e congrès de l'ACFAS, Institut National de la Recherche Scientifique (INRS), Québec.


Retour
Dernière mise à jour : 2017-05-12 09 h 36