Brin, Colette

Nature et transformation du journalisme. Théorie et recherches empiriques

Brin, Colette, Jean Charron et Jean de Bonville. 2004. Nature et transformation du journalisme. Théorie et recherches empiriques. Québec: Presses de l'Université Laval, 453 p.


Les chercheurs et les critiques qui scrutent l’univers médiatique contemporain s’entendent sur un point : le journalisme connaît depuis quelques décennies des changements profonds. Des changements qu’ils perçoivent, le plus souvent, à la négative. Des expressions plus ou moins désobligeantes pour la gent journalistique font florès : on parle d’une dérive du journalisme, d’une " tabloïdisation " de l’information, de la victoire du journalisme de marché, quand on n’annonce pas tout simplement la fin du journalisme. Cet ouvrage n’est pas une voix de plus ajoutée au concert des critiques ; il invite plutôt à prendre la mesure de la crise contemporaine du journalisme en la comparant à d’autres phases de mutation que le journalisme a connues dans son histoire. L’objectif de l’ouvrage est essentiellement théorique et méthodologique : les auteurs forgent des concepts, formulent et illustrent des propositions théoriques, élaborent des instruments méthodologiques, qui sont autant de jalons pour une théorie du changement culturel, applicable au journalisme. Voici une réflexion théorique et scientifique qui arrive à point nommé dans un domaine de recherche où, trop souvent, les jugements de valeur et les professions de foi -tiennent lieu d’explication.

Dernière mise à jour : 2010-10-05 09 h 37