N° 3

Le traitement journalistique de la complexité

ÉDITORIAL

Thème central de ce troisième numéro des Cahiers du journalisme, "Le traitement journalistique de la complexité" suscite, aujourd'hui plus qu'hier, un débat de fond au sein de la profession. Sauf à faire preuve de mauvaise foi, il est en effet difficile de nier le caractère souvent approximatif - sinon réducteur - de nombreux contenus de presse. Tel est en tout cas l'un des constats réguliers des sources (en amont) et du public (en aval). Au coeur de la critique, les journalistes affirment dans une belle unanimité qu'ils n'ont pas les moyens de faire le travail de la complexité (urgence, réduction des formats, exigences de la productivité, etc.) ; ils admettent en même temps - du bout des lèvres ? - qu'ils manquent parfois de connaissances et de méthode. Jusqu'où y a-t-il une contradiction entre l'activité journalistique (qui doit faire simple) et la réalité événementielle (subtile, insaisissable, contradictoire) ? Plusieurs chercheurs et professionnels proposent un éclairage sur ce débat selon nous "consubstantiel" du métier d'informer. Côté cuisine, malgré des conditions de production encore acrobatiques (qui en font à la fois le charme et la contrainte), la revue du Centre de recherche de l'École supérieure de journalisme de Lille a pris en un an sa première vitesse de croisière. Outre une subvention de soutien du Centre national du livre (CNL) et un coup de pouce du ministère des Affaires étrangères (qui nous permet de diffuser la revue dans le monde francophone), Les Cahiers ont passé le cap des 300 abonnés. Ils sont par ailleurs disponibles dans une vingtaine de points de vente en France (dont le Furet du Nord, la Fnac et la librairie spécialisée Tekhné). Les propositions d'articles et de collaborations diverses sont, quant à elles, désormais régulières. Voilà pour les bonnes nouvelles. Reste toutefois à pérenniser l'entreprise. En la faisant mieux connaître : ce travail de promotion n'a pas fini de nous mobiliser. En lui conférant originalité et rigueur : c'est une exigence à laquelle nous n'avons pas la prétention d'échapper. Bonne lecture

Thierry WATINE
Rédacteur en chef

Intro
Patrick PÉPIN

Article 1

Journalisme et complexité
Thierry WATINE .. 14

Article 9

Un journalisme de références
Richard HERLIN .. 104

Article 11

Malraux, un journaliste peu banal...
Jean LACOUTURE .. 144

Article 12

André Malraux : "cet incomparable témoin"
Jacqueline BAUDRIER .. 148

Article 13

Malraux et le journalisme
Laurent LEMIRE .. 150

Article 14

Le Malraux témoin... et prophète
Bernard SPITZ .. 152

Dernière mise à jour : 2011-05-18 10 h 18