Chaire de journalisme scientifique Bell Globemedia

13.01.2011

Sommités du journalisme scientifique à Québec

Plusieurs sommités  de la recherche en journalisme et en communication scientifique seront de passage à Québec, au cours des prochains mois, invités de la Chaire en journalisme scientifique Bell Globemedia.&nb

Hans Peter Peters

Mardi le 25 janvier, de 15 h 30 à 18 h 30, salle 5828, Pavillon Casault, Université Laval, Québec

La conférence de M. Hans Peter Peters s’intitulera ‘Science journalism: mediating the relationship between science and society’. Le conférencier expliquera comment le journaliste scientifique produit des connaissances publiques originales (il n’est pas uniquement un traducteur ou diffuseur). Il décrira aussi comment les institutions scientifiques (universités, centres de recherche et ministères) sont modifiées  par la communication publique de la science (‘médialisation’ de la science). Enfin, il présentera ses recherches sur l’évolution du journalisme scientifique à l’ère du dialogue avec le public.

Le professeur Peters dirige ou participe aux plus grandes recherches en cours en journalisme scientifique. Sa conférence offre une occasion exceptionnelle de faire le point sur la recherche en journalisme scientifique et sur l’évolution de ce journalisme spécialisé. Sa présentation, en anglais, sera d’une heure et demie, suivie d’une période de discussion et de questions de même durée.

M. Peters est un chercheur en sciences sociales au Forschungszentrum Jülich (Centre de recherche de Jülich), dans l’ouest de l’Allemagne : http://www.hpp-online.de/ 

Bertrand Labasse

Mardi le 8 février, de 15 h 30 à 18 h 30, salle 5828, Pavillon Casault, Université Laval, Québec

Jurassic Park de Steven Spielberg communique mieux la science que le livre ‘Une Brève Histoire du Temps’ de Stephen Hawking. Lors de sa conférence intitulée ‘Publics, médias et messages : sens et non-sens en vulgarisation’, M. Bertrand Labasse, professeur à l’Université d’Ottawa, vous expliquera pourquoi si vous n’avez rien compris du best-seller de Stephen Hawking, vous n’êtes pas le seul. 

M. Labasse étudie la réception de l’information scientifique par le public. Il démonte ensuite aux scientifiques comment ils se trompent souvent dans leurs façons de communiquer la science. M. Labasse présentera plusieurs exemples de communications scientifiques, réalisées par des scientifiques, où l’efficacité des messages auprès du public est tout à fait différente de celle à laquelle on aurait pu s’attendre.

M. Labasse est professeur agrégé au département de français, à l’Université d’Ottawa : http://www.lettres.uottawa.ca/professeurs/labasse.html 

Jan Lublinski

Mardi le 15 mars, de 15 h 30 à 18 h 30, salle 5828, Pavillon Casault, Université Laval, Québec

Notre conférencier invité  du 15 mars sera M. Jan Lublinski, journaliste et formateur à la Deutsche Welle (Allemagne) qui traitera de la place et de la contribution du journalisme scientifique au journalisme en général. M. Lublinski présentera entre autres les recherches effectuées dans le cadre de son doctorat sur la place et le rôle du journaliste scientifique dans une salle de rédaction. M. Lublinski fera sa présentation en anglais, mais répondra aux questions en français.

Jan Lublinski est journaliste à la radio, mais écrit aussi pour le magazine GEO.  Il dirige aussi le volet évaluation et suivi du projet  SjCOOP de la Fédération mondiale des journalistes scientifiques. SjCOOP, un projet de $4,3 millions financé par la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et le Canada, offre un mentorat en journalisme scientifique pendant deux ans à 70 journalistes africains et arabes de 38 pays d’Afrique et du Moyen-Orient : http://www.wfsj.org/sjcoop/

Sharon Dunwoody

Mardi le 19 avril, de 15 h 30 à 18 h 30, salle a5828, Pavillon Casault, Université Laval, Québec

La conférencière du mardi 22 février sera Mme Sharon Dunwoody, une autre des sommités de la recherche en journalisme scientifique.  Le titre exact de la présentation de Mme Dunwoody sera communiqué prochainement. La présentation sera en anglais. Mme Dunwoody traitera tout particulièrement de la communication de l’incertitude, de la complexité et de l’expertise. 

Mme Dunwoody effectue des recherches sur la formation de l’opinion sur les risques environnementaux dans les populations. Elle étudie aussi comment scientifiques et journalistes construisent les nouvelles scientifiques.

Sharon Dunwoody est la professeur Evjue-Bascom à l’École de journalisme et de communication de l’Université du Wisconsin, à Madison : http://www.journalism.wisc.edu/users/dunwoody 

 

Chaire de journalisme scientifique Bell Globemedia, salle 6418, pavillon Casault, Université Laval, Québec. Téléphone : 418 656 2131 poste 12547  

Courriel : cjs@com.ulaval.ca     Site web : http://www.cjs.ulaval.ca/ 

 

 

Dernière mise à jour : 2011-02-24 15 h 01