Chaire de journalisme scientifique Bell Globemedia

La controverse constitue un élément important de la couverture médiatique des sciences, non seulement parce que les désaccords à propos de ce qui est vrai caractérisent la majeure partie du processus scientifique, mais également parce qu’elle constitue un fort catalyseur de l’attention et de l’apprentissage du public. Selon M. Dunwoody, la bonne approche, quand on couvre une controverse scientifique, n’est pas de minimiser les désaccords scientifiques, mais plutôt de les traiter avec des outils qui permettent de se pencher sur les preuves, en mettant un accent particulier sur la répartition des experts scientifiques dans le paysage du débat.

 

Pour lire la recherche

Pour voir la conférence donnée par Sharon Dunwoody

Dernière mise à jour : 2013-07-30 09 h 56