Résumé

CHARRON, J. « Journalisme et démocratie », in Guilbert, L., Médiations et processus culturels, Québec : PUL, Coll. Culture française d'Amérique, p. 159-170, 2004.

Le contrat qui lie le journalisme à la démocratie repose, depuis plus d’un siècle, sur cinq grands principes : l’objectivité de l’information, l’intérêt public des objets d’information, le caractère universel du public auquel cette information est destinée, le service public et la spécificité du journalisme en tant que discours public. Cependant, ces principes, constitutifs de l’idéal du journalisme d’information, sont aujourd’hui remis en question par les journalistes eux-mêmes qui, en cherchant à adapter leur pratique aux transformations qui affectent l’industrie des médias (innovations technologiques accélérées, multiplication des support, morcellement des publics, hyperconcurrence, financiarisation de la propriété, convergence, mondialisation, etc.) s’écartent du modèle traditionnel et tendent à redéfinir les modalités d’exercice de leur fonction de médiation dans l’espace public.

Dernière mise à jour : 2010-11-15 08 h 03