Résumé

CHARRON, Jean et DE BONVILLE, Jean. Le journalisme dans le « système » médiatique : concepts fondamentaux pour l'analyse d'une pratique discursive Québec : Département d'information et de communication, Université Laval, 2002a. Coll. Études de communication publique. No 16.

Le journalisme peut être défini comme un système de relations au sens où un ensemble de règles président aux rapports qu'entretient le journaliste avec son environnement et rendent probable donc prévisible un nombre limité de comportements de la part des journalistes et des autres acteurs engagés dans des rapports avec lui. Les règles en question, qui doivent être considérées dans leurs dimensions habilitantes aussi bien que contraignantes et qui fondent le caractère institutionnel du journalisme, sont souvent englobées dans les concepts de rôle et de statut. Ainsi, un paradigme journalistique peut être considéré comme une institution ou une pratique institutionnalisée. Le système de relations caractérise non seulement les rapports entre les acteurs (journalistes, sources, lecteurs), mais aussi les rapports entre les textes et les discours : en effet, le journalisme peut être défini comme une activité intertextuelle, l'article de journal étant une production collective à laquelle participent les sources, les pairs et même les lecteurs. Par ailleurs, le discours journalistique est en relation avec d'autres types de discours qu'il influence ou dont il subit l'influence. Enfin, il n'est pas possible de comprendre le fonctionnement et l'évolution du système médiatique et, plus spécifiquement, du journalisme sans faire intervenir de manière systématique les dimensions temps et espace.

Dernière mise à jour : 2010-11-17 08 h 14