Résumé

CHARRON, Jean, LEMIEUX, Jacques et SAUVAGEAU, Florian. Les journalistes, les médias et leurs sources. Boucherville : Gaëtan Morin éditeur, 1991.

On remarque, depuis le début des années 1980, l'importance grandissante de l'influence des communications publiques sur le travail journalistique et donc, sur l'information transmise au public par les médias. Quatre événements médiatiques font l'objet d'une étude de cas : la couverture par la télévision de la campagne électorale du Parti conservateur (1984) ; la couverture de presse du projet d'une usine ALCAN à Laterrière au Saguenay ; le pseudo-événement de contestation du Regroupement autonome des jeunes ; l'opération de communication lors de l'événement Québec 84. Dans tous les cas, les communicateurs ont réussi à s'accaparer un espace médiatique et à faire transmettre leur message de manière satisfaisante. On n'en conclut pas, toutefois, que les sources dominent l'information ni les journalistes. La relation en est plutôt une de négociation, dans un contexte d'interdépendance où, si les journalistes dirigent l'accès aux médias, ils ont également besoin de sources d'information pour alimenter leur travail. On a observé que la capacité d'influence des communicateurs dépend beaucoup de leur connaissance du journalisme et du fonctionnement des médias. Les politiques d'information des médias ne garantissent pas l'autonomie de leurs journalistes, tout dépend de l'adéquation entre les objectifs de cette politique et ceux de la source. La conformité du traitement journalistique aux objectifs des sources augmente avec le consensus social sur la question.

Dernière mise à jour : 2010-11-17 08 h 36