Résumé

DE BONVILLE, Jean. Les quotidiens montréalais de 1945 à 1985 : morphologie et contenu. Québec : Institut québécois de recherche sur la culture, 1995a.


À comparer un échantillon de quatre quotidiens montréalais, des différences s'imposent à l'évidence entre Le Devoir, La Presse, Montréal-Matin et le Montreal Star de 1945 et les mêmes journaux ou leurs équivalents (The Gazette et Le Journal de Montréal) en 1985. Le quotidien des années quatre-vingt est plus volumineux, mais plus aéré, les illustrations y sont plus nombreuses et la mise en page semble obéir à d'autres règles, plus claires au lecteur d'aujourd'hui. Une lecture plus attentive révèle des transformations plus profondes encore. Structurellement, la thématique n'a pas changé, mais l'accent s'est déplacé : les quotidiens s'intéressent plus au divertissement et à la consommation au détriment des catégories relatives aux affaires publiques. Sauf dans le cas du quotidien anglophone, l'attention se concentre de plus en plus sur la scène québécoise, les dimensions canadienne et internationale étant moins présentes en 1985 que quarante ans plus tôt. Les genres journalistiques évoluent dans le sens d'une utilisation plus diversifiée : naguère largement dominante, la nouvelle cède de l'espace aux genres de l'opinion comme les chroniques de toutes sortes. Enfin, si l'on considère les auteurs des articles, les journalistes bénéficient d'une proportion croissante de l'espace disponible et sont de plus en plus visibles. Il se dégage de l'analyse des quatre quotidiens une nette impression de cohérence : leur contenu semble obéir à des règles ou à des normes qui, pour être implicites, n'en sont pas moins opérantes.

Dernière mise à jour : 2010-11-17 09 h 18